L’art de la Renaissance

La Renaissance est une période qui va commencer en Europe au XVIème siècle, imprégnant les arts dans une civilisation une mutation s’accompagnant d’une multitude de révolutions d’approches dans le monde scientifique, technique et philosophique.


L’Homme de Vitruve

Le dessin de l’Homme de Vitruve créé par Léonard de Vinci est sûrement le plus représentatif de l’art de la Renaissance dans la mesure où il symbolise toute cette fusion intellectuelle ayant inspiré la création. L’être humain est au centre, contrairement à la période artistique précédente, bien plus axée sur le religieux ou la mythologie. C’est son corps qui est représenté dans son anatomie, illustrant le regain de sciences exploratoires et techniques. Enfin on y trouve le cercle, les séquences de mouvements des bras et des jambes, à l’image de la géométrie, des mathématiques, des jeux de perspectives qui vont imprégner la création artistique. En effet les peintres et les sculpteurs n’hésitent plus à représenter des corps dénudés et magnifiés, l’art antique se développe au gré des découvertes des sciences de la connaissance comme des fouilles archéologiques qui ressortent de terre des splendeurs d’un passé à retrouver.

Florence en symbole

La Renaissance a surtout touché l’Europe du fait de la crise de l’Empire Byzantin qu’artistes, scientifiques, architectes ou philosophes quittent en raison de troubles majeurs, essaimant sur leur passage savoir-faire et savoir être. Mais ce sont les royautés et leurs mécènes qui vont servir de catalyseur à ce foisonnement de savoirs et de techniques, la ville symbole de cette magnificence étant Florence, véritable berceau de la Renaissance avec les Medicis pour soutenir l’essor de peintres comme Sandro Boticelli. D’autres villes d’Italie s’ouvriront à la Renaissance, le Duc de Milan soutiendra Léonard de Vinci, Rome et sa papauté commanderont des œuvres à Michel-Ange comme la chapelle Sixtine. Et surtout, les œuvres d’art rentrent dans les maisons car les mécènes peuvent être de grandes familles qui choisissent de commander des portraits ou des sculptures symbolisant leur puissance, leur sceau, leur lignée. L’architecture devient également un art sous la Renaissance, jouant avec les perspectives aussi bien dans l’agencement des murs que dans le détail de leur décoration. Même les jardins deviennent des compléments aux châteaux et palais, continuant des jeux d’assemblages et de perspectives.

Image: MasterLu – Fotolia.com

Wir benutzen Cookies um die Nutzerfreundlichkeit der Webseite zu verbessen. Durch Deinen Besuch stimmst Du dem zu.